vendredi 7 juin 2013

Dans ses rêves

Dans ses rêves, dans son cœur,
Dans ses yeux, dans son monde,

Dans son monde
Les amandiers sont bleu-ciel
Dans son monde
La note mouille sa douce langueur
Dans son monde
Le mimosa embaume la nuée
Dans son monde
Le soir elle accroche la lune


Dans ses rêves, dans son cœur
Dans ses yeux, dans son monde


Dans ses yeux
Des filaments de soie en nuées fragiles
Dans ses yeux
S'attarde un si profond abîme
Dans ses yeux
Une main de brume l'attire vers elle
Dans ses yeux
La lumière allume les plus délicieux fruits


Dans ses rêves, dans son cœur
Dans ses yeux, dans son monde


Dans son cœur
Les oiseaux flûtent des chants capricieux
Dans son cœur
La timbale sonne son orgueil ambitieux
Dans son cœur
La voix chansonne un sonnant ennui
Dans son cœur
Sans fin le papillon noir fuit


Dans ses rêves, dans son cœur
Dans ses yeux, dans son monde


Dans ses rêves
L'étrange nuit bouscule la nuit
Dans ses rêves
Le fier clocher carillonne sans bruit
Dans ses rêves
L'escalier descend là-haut vers l'ultime seconde
Dans ses rêves
Le quai luisant s'avance vers le bord du monde

Dans ses rêves, dans son cœur
Dans ses yeux, dans son monde


Dans son monde
Vogue en solitaire un voilier silencieux
Dans ses yeux
Croise un trois-mats sur la mer camaïeu
Dans son cœur
Une sirène inconnue chante la vibration
Dans ses rêves
Elle s'en va en silence dans ses draps vermillon

Jean-Pierre Gardelle, juin 2013