jeudi 6 novembre 2014

Noël-course

Noël course

Noël-course-courses
Noël au pas de course,
Course-poursuite.

Noël est devenu fatiguant. 
Vite, pour préparer la veillée. 
Ne pas oublier un cadeau pour ... 
Noël épuisant.

L’électronique rengaine
"Petit papa Noël..." 
Crisse 
Dans nos oreilles.

Clignotements 
De lumières syncopées, 
Goudron brillant sous la pluie. 

Les reflets des devantures 
Colorient le noir de l'asphalte 
De toutes sortes de mirages. 
Mirage. 
Noël surmenage.

Noël-commerces-gymkhana-chariots débordants-carte bancaire asséchée...
Et nous aussi.

       -¤-¤-¤-

Pendant ce temps, 
Il attend. 
Patience infinie de Dieu 
Qui appelle, et attend. 

Il attend
Que nous lâchions 
Nos sacs, nos soucis. 

Il attend
Que le tourbillon 
dans notre tête se calme. 

Il attend
Que nos oreilles
Trouvent un moment de calme. 

Il attend, 
Car il est patient. 
Et 
Dans un moment de silence
enfin consenti, 
Nous invite à l'essentiel. 

       -¤-¤-¤-

Silence.

       -¤-¤-¤-

Dans le brouhaha d'une foule 
Venue à Bethléem, 
Sonne le pas discret
De quelques bergers 
Insignifiants 
Se frayant un chemin.

A contresens de la foule. 

Ils ont entendu l'appel, 
Et y ont répondu.

Alors, 
Là enfin, 
C'est vraiment Noël. 

Magnifique.

Jean-Pierre Gardelle, 6 nov 2014