vendredi 7 juin 2013


Amjad Rasmi

Sa vie ne tient
Qu'à un fil
Tendu d'une genèse
A un accomplissement
Il tient le balancier
Du cœur et de la raison
Il avance prudent
Entre deux gratte-ciels
Entre deux paradis
Perdus
Le premier
Il l'a quitté en naissant
L'autre est loin
Loin là-bas à gagner
La récompense suprême
D'avoir bien tenu le balancier
D'avoir évité la chute
Atteint le but
Il tient le balancier
Prudent sur le fil
Sur le vide
Entre l'amour
Et la raison
Il doit sans cesse osciller
Sans jamais se décider
Car s'il se décide à choisir
Il tombe
Il tombe
Il tombe mais...
Est-ce si dur
De tomber
Si le cœur
A gagné ?